pub



1960 BORGWARD ISABELLA LHD Coupé / Cabriolet

( )82 445 km.

Informations :

  • Documents belges.
  • Rare et beau coupé cabriolet.
  • Bel état, prête à rouler.
  • Intérieur très bien restauré.
  • A été transformée en cabriolet - à partir du coupé - en 2010.
  • Entièrement repeinte en 2014.
  • Récemment : révision moteur, nouveaux segments, culasses, soupapes (de 2001 à 2010).
  • Entièrement rechromée.
  • Livrée avec le dossier de restauration.

Histoire :

Parmi le grand public, qui se souvient encore du nom Borgward ? Et pourtant, pendant les années 1956 à 1961, la marque a vendu plus de 202 0000 voitures. Retraçons en quelques lignes l'histoire de cette marque disparue, mais si attachante. D'abord constructeurs de radiateurs, Carl Borgward, un ingénieur allemand doublé d'un homme d'affaires avisé, rachète en 1929 les enseignes Lloyd et Hansa. La première voiture à porter son nom est la Borgward de 1939, ancien modèle Hansa rebaptisée suivant ses volontés. Les appellations Llyod et Hansa vont d'ailleurs se retirer peu à peu du paysage automobile. Après la seconde guerre mondiale, Carl décide de frapper un grand coup en lançant une voiture capable de concurrencer Mercedes et Opel ; elle est présentée au salon de Genève en 1949.

Et l'Isabella ? Son nom relève d'une anecdote particulièrement savoureuse : alors que les ingénieurs testent, de nuit, une nouvelle voiture sur l'autodrome Brême-Hambourg (nous sommes en 1953), un ingénieur demande à Borgward s'il ne serait pas judicieux de tromper les journalistes en retirant l'appellation Borgward pour la remplacer par un nom fictif. Borgward, énervé d'avoir été dérangé pour une telle broutille, lui répondit qu'il pouvait l'appeler comme il voulait. Différents noms circulèrent, et personne ne se mettait d'accord. Borgward se fâcha : "Appelez-la Isabelle, tant que vous y êtes!" Et voilà, c'était fait… afin de satisfaire la demande, notre homme se mit à tirer dans toutes les directions.

Jugez plutôt : de 1949 à 1961, année de la dissolution du groupe, pas moins de huit modèles différents sortirent des chaînes eux-mêmes déclinés en plusieurs versions de carrosserie : berlines, coupés, cabriolets, et même combis, et de plusieurs moteurs différents, dont le dernier sera un 2,2 litres à six cylindres. Sans parler des utilitaires légers et des camions. Le succès de l'Isabella est immédiat : en moins de six mois, plus de 10 000 commandes sont enregistrées, ce qui est considérable pour l'époque. L'emblème et le sommet de la gamme est le magnifique coupé qu'Oldtimerfarm est fier de vous présenter ici, d'autant plus qu'il en reste peu en circulation.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm) : 440.
  • Largeur (cm) : 176.
  • Hauteur (cm) : 140.
  • Empattement (cm) : 260.
  • Poids (kg) : 1 060.

Mécanique

  • Moteur : 4 cylindres en ligne 1 493 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 8.
  • Carburation : 1 carburateur Solex.
  • Boîte de vitesses : manuelle à 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maximum : 76 chevaux à 5 200 t/m.
  • Couple maximum : 115 Nm à 2 800 t/m.
  • Vitesse maximum : 150 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous)). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/4098/borgward-isabella-coupe-cabriolet-60.php

Prix : 59 950 € au lieu de 69 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 26 avril 2018.

Annonce diffusée depuis le 18 avril 2018.


1965 AUTOBIANCHI STELLINA 800 LHD Cabriolet

( )74 921 km.

Histoire :

L'Autobianchi Stellina est une automobile de type spyder fabriquée par le constructeur italien Autobianchi (filiale du groupe Fiat) entre 1964 et 1965. Autobianchi était un tout jeune constructeur sous l'égide de Fiat et à l'époque, l'Italie se trouvait en plein miracle et développement économique. La Stellina fut la première automobile de série construite en fibres de verre. La volonté des techniciens était d'obtenir une carrosserie protégée contre la rouille, de poids réduit et facile à fabriquer.

La voiture sera un échec commercial bien que le concept et la fiabilité donnèrent entière satisfaction et malgré les efforts de publicité réels. Elle ne fut construite qu'en 502 exemplaires. Il semblerait que neuf exemplaires de cette voiture aient été importées en France dont quelques-uns existent toujours. Au 16/10/2010, 10 Stellina sont recensées en France.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm) : 367.
  • Largeur (cm) : 143.
  • Hauteur (cm) : 124.
  • Empattement (cm) : 200.
  • Poids (kg) : 660.

Mécanique

  • Moteur : 4 cylindres en ligne 767 cc, à l'arrière.
  • Soupapes : 8.
  • Carburation : 1 carburateur.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maximum : 32 chevaux à 4 800 t/m.
  • Couple maximum : 54 Nm à 2 800 t/m.
  • Vitesse maximum : 122 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous)). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3656/autobianchi-stellina-800-65.php

Prix : 24 000 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Annonce diffusée depuis le 20 mars 2018.


1953 ALVIS TA21 LHD Drop Head Coupé Cabriolet

( )17 978 km.

Informations :

  • Très beau coupé restauré.
  • carrosserie réalisée par Tickford.
  • couleur : Metalescent Nebular Drey (glasso C3407).
  • intérieur marron CL289 (Conolly).
  • capote : Maroon Melleroid R25 (Mellowhide Ltd).
  • Livrée neuve à Los Angeles.

Caractéristiques particulières :

  • Fan Pulley G 7078.
  • Belt Pulley C7079.
  • Modified jets fitted in carb.
  • Trico windscreen washer.
  • Dip switch and patters.
  • Air diffuser to bulkhead fitted.
  • Bonnet ventilators.
  • Bulkhead insulation MOD BDO 109.
  • Front wing piping extended all round.
  • Lucas headlamps dispatch 056206B.
  • Polished wood cappings to screen pillars.
  • Twin carburetors and heat deflector shield fitted, part of MOD,BDO 97.

Histoire :

Fondée en 1919 par Thomas George John, Alvis fabriquait à l'origine des carburateurs et des motos qui s'apparentaient à ce que l'on appelle aujourd'hui des scooters. Le premier moteur dessiné sous le nom d'Alvis était un quatre cylindres ayant la particularité d'avoir des pistons en aluminium, ce qui était une première pour l'époque. En 1927 apparut le fameux 6 cylindres qui allait servie de base pour tous les moteurs destinés à équiper les luxueuses berlines et cabriolets produits pendant les nombreuses années qui suivirent. Comme la plupart des marques de prestige d'avant-guerre, les Alvis étaient livrées uniquement avec leur seul châssis, laissant au propriétaire le choix du carrossier qui allait les habiller. Les Rolls, les Bentley, les Lagonda procédaient de la même politique. Ces designers de grand prestige s'appelaient Hooper, Carbodies, Mulliner, VandenPlas, Tickford, etc. A partir de 1936, Alvis produisit aussi des moteurs d'avion, et des véhicules blindés vinrent se joindre à la production lorsque la seconde guerre éclata. Durant l'année 1940, les Alvis continuèrent de sortir de chaîne, malgré le fait que l'usine de Coventry subit d'importants dégâts lors du bombardement meurtrier de la ville. Mais assez curieusement, ce fut la division armement qui fut la moins touchée. Mais les installations étaient trop durement touchées, si bien que les automobiles ne furent plus fabriquées jusqu'en 1946. Pendant tout la durée de la guerre, Alvis sortit des moteurs d'avion, en sous-traitance de Rolls Royce.

Lorsque la production reprit, ce fut avec une voiture, la TA14, dotée d'un quatre cylindres qui équipait déjà l'entrée de gamme, le modèle 12/70. Mais cette période d'après-guerre fut surtout marquée par une production plus confidentielle, par des voitures moins fiables, et par des prix de plus en plus élevés, malgré la recherche constante de carrossiers moins gourmands. Lorsque l'ingénieur en chef Smith-Clarke se retira en 1950, son successeur, Dunn, eut comme premier objectif de rendre les Alvis de plus en plus fiables. Pour ce faire, un nouveau châssis fut élaboré, et il était à ce point réussi qu'il servit de base à toutes les voitures jusqu'à l'arrêt de la société en 1967. Quant aux carrosseries, elles furent confiées à deux seuls carrossiers, ce qui en diminuait les coûts de fabrication. Les berlines étaient montées chez Mulliner, les cabriolets chez Tickford. Quelques carrossiers indépendants se sont aussi chargés d'habiller ces belles machines, en particulier le suisse Graber pour plusieurs modèles. Ce que l'on sait moins, c'est qu'un ingénieur de génie a d'abord travaillé chez Alvis (de 1952 à 1955) : le grand Alec Issigonis, créateur de la géniale Mini.

A partir de 1965, le sort de la marque fut lié à celui de Rover, différents modèles sortant ainsi de chaîne, soit sous forme de berlines, soit de découvrables, avec boîte automatique ou manuelle. La production automobile cessa en 1967, mais la société n'arrêta pas de tourner, sous d'autres noms néanmoins. Elle fabriqua entre autres des camions, et même des véhicules blindés.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm) : 467.
  • Largeur (cm) : 168.
  • Hauteur (cm) : 159.
  • Empattement (cm) : 282.
  • Poids (kg) : 1 510.

Mécanique

  • Moteur : 6 cylindres en ligne 2 993 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 12.
  • Carburation : 2 carburateurs Solex.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maxi : 91 chevaux à 4 000 t/m.
  • Couple : 204 Nm à 2 000 t/m.
  • Vitesse maxi : 145 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous)). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/4099/alvis-ta21-drop-head-coupe-53.php

Prix : 39 950 € au lieu de 57 500 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 26 avril 2018.

Annonce diffusée depuis le 14 mars 2018.


1948 AC TWO LITRE RHD Coupé

( )00 738 miles.

Histoire :

Produite par AC entre 1947 et 1956, l'AC deux-litres a été déclinée en deux ou quatre portes, puis à partir de 1949, un petit nombre de coupés drophead et de Buckland a été mis en chantier.

La carrosserie était en aluminium, les essieux avant et arrière étaient rigides et, pour la première fois chez AC, les amortisseurs étaient hydrauliques. Au cours de son existence, la deux-litres a peu évolué, à l'exception de la taille des jantes. La réputation du deux-litres était telle que AC continua de l'installer sur certains de ses modèles jusqu'en 1963.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm) : 467.
  • Largeur (cm) : 170.
  • Hauteur (cm) : 155.
  • Empattement (cm) : 297.
  • Poids (kg) : 1 320.

Mécanique

  • Moteur : 6 cylindres en ligne 1 991 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 12.
  • Carburation : 3 carburateurs.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maximum : 75 chevaux à 4 500 t/m.
  • Couple maximum : 136 Nm à 2 500 t/m.
  • Vitesse maximum : 135 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous)). Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3912/ac-two-litre-48.php

Prix : 28 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Annonce diffusée depuis le 14 février 2018.


1953 OSCA MT 4 Cabriolet

1 000 km - Jaune.

Informations :

Rare OSCA barchetta - ATL, carrosserie en aluminium, moteur osca 1500 cc, jantes alu, etc...

Reportage photo :

http://www.mecanicimport.com/cars/details/osca-mt-4

Prix : 95 000 €.

Contact : info@mecanicimport.com / +32 (0)11 69 58 44 (Garage Mecanic Import).

Cette automobile est visible à Sint-Truiden dans la province de Limbourg en Belgique.

Annonce diffusée depuis le 21 janvier 2018.


1966 DE SANCTIS Sport Cabriolet

1 000 km - Jaune.

Informations :

Bi-place, moteur Ford 997 cc, boîte de vitesses Hewland - 5 rapports, doubles carburateurs Weber, jantes alu, etc... Passport FIA.

Reportage photo :

http://www.mecanicimport.com/cars/details/de-sanctis-jaune

Prix : 85 000 €.

Contact : info@mecanicimport.com / +32 (0)11 69 58 44 (Garage Mecanic Import).

Cette automobile est visible à Sint-Truiden dans la province de Limbourg en Belgique.

Annonce diffusée depuis le 21 janvier 2018.


1953 SINGER 4AD LHD Cabriolet

( )93 268 miles - Rouge.

Information :

48 cv.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous)). Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3839/singer-4ad-cabriolet-53.php

Prix : 18 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 11 janvier 2018.

Annonce diffusée depuis le 15 novembre 2017.


1924 SIMA VIOLET 500 LHD Cabriolet

( )05 390 km - Blanche.

Information :

8 cv.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous) Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/4023/sima-violet-500-24.php

Prix : 26 950 € au lieu de 33 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 14 février 2018.

Annonce diffusée depuis le 8 novembre 2017.


1965 AUTO UNION 1000 SP Coupé

111 000 km - Rouge / Blanc.

Informations :

Etat occasion. Avril 1965. Essence. Boîte de vitesse manuelle. 2 portes.

Commentaires :

EXCEPTIONNELLE ET MAGNIFIQUE AUTO UNION 1000 SP.

  • Voiture ayant été restaurée par son ancien propriétaire.
  • Restauration body-off.
  • Carrosserie, châssis, tableau de bord, sellerie, moquette, ciel de toit, mécanique. Tout à été fait.
  • Dossier de restauration complet sur cd, factures et documentation disponibles.
  • Carrosserie parfaite, pas de griffes, de coups, ni de corrosion.
  • Intérieur strictement impeccable, la sellerie, la moquette, et le ciel de toit sont intacts.
  • Mécanique en parfait été de marche. L’embrayage, la boîte à vitesses et le moteur ne demandent aucune attention.
  • Prix à emporter.

Reprise de votre ancien véhicule et financement possibles.

Reportage photo :

http://www.espaceauto-tamines.be/vehicule/auto-union-1000-sp-exemplaire-rarissime-et-superbe/

Prix : 24 990 € au lieu de 27 990 €.

Contact : info@espaceauto-tamines.be / 0496 / 289.083 (depuis la Belgique) ou +32 496 / 289.083 (depuis l'étranger) (Garage Espace Auto-Tamines). Pour une meilleure gestion de vos demandes, et dans la mesure du possible, merci de privilégier l'appel téléphonique par rapport au mail.

Cette automobile est visible à Tamines dans la province de Namur en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 7 décembre 2017.

Annonce diffusée depuis le 8 octobre 2017.


1904 POLYMOBIL GAZELLE Cabriolet

Grise.

Informations :

  • Carrosserie : vis à vis.
  • Moteur monocylindre de 1 563 cm3.
  • Le moteur entraine un train épicycloïdal donnant 2 vitesses avant et 1 marche arrière.
  • Vitesse maxi : 45 km/h.
  • Pas de volant mais une « queue de vache ».

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/4025/polymobil-gazelle-04.php

Prix : 45 000 € au lieu de 52 000 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 14 février 2018.

Annonce diffusée depuis le 22 juin 2017.


1935 PIERCE-ARROW 1245 Sedan V12 LHD 4 portes

( )67 674 miles - Rouge foncé.

Informations :

Le Top du luxe à l'américaine.

  • Belle combinaison du rouge Burgundy extérieur et de l'intérieur beige.
  • Style "art déco".
  • L'intérieur était toujours réalisé syur mesure suivant la demande du client, avec les sièges en tissu, saus celui du chauffeur, en cuir.
  • Ce modèle ne fut fabriqué en 1935 qu'à 875 exemplaires.
  • Peinture magnifique.
  • Prête à prendre la route.
  • Dossier reprenant l'historique, le mode d'emploi et les caractéristiques originales.

Histoire :

Pierce-Arrow est une marque automobile américaine aujourd'hui disparue. Avant de se lancer dans la production automobile en 1901, la compagnie produisait divers articles (glacières, bicyclettes…). Dès 1904, la marque s'oriente vers les modèles de luxe. En 1913, elle dépose un brevet pour la disposition particulière des phares avant, intégrés aux ailes.

Dès 1908, la famille Pierce revend ses parts, et la société devient définitivement Pierce-Arrow (une flèche en est son emblème). Les voitures qu'elle produit sont d'un niveau tel que la Maison-Blanche l'utilisa comme voiture officielle, ce qui était une première, la présidence américaine se servant jusque-là d'automobiles variées. Ces palaces sur roues faisaient partie de ce que la presse automobile américaine avait baptisé " The 3 P's of American Motordom" : Pierce-Arrow, Packard et Peerless.

En 1928, Studebaker rachète la marque, alors au sommet de sa gloire, mais pas de ses finances. Signalons au passage que bien plus tard, en 1954, Studebaker rachètera aussi Packard, ce qui ne lui réussira pas davantage, loin de là.

Mais le krach de 1929 et la grande Dépression qui s'ensuit lui porte un coup dont elle ne se relèvera jamais tout à fait. Après avoir tenté de rendre ses modèles plus accessibles et n'y étant pas parvenu, Pierce-Arrow tenta un coup à la Rolls-Royce : limiter sa production à la seule Silver Arrow au tarif plus qu'élitiste. Nouvel échec. Novelle tentative de démocratisation : la Model 21. Mais il est trop tard : la production des Pierce-Arrow cesse en 1938.

Données techniques :

  • Empattement : 353 cm.
  • Poids : 2 314 kg.
  • Moteur : V12 7 566 cc, à l'avant 24 soupapes.
  • 2 carburateurs Stromberg.
  • Boîte manuelle à trois rapports.
  • Puissance : 175 chevaux à 3 400 t/m.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3605/pierce-arrow-1245-sedan-v12-35.php

Prix : 89 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 11 janvier 2018.

Annonce diffusée depuis le 14 juin 2017.


1947 PACKARD EIGHT WOODY WAGON LHD

( )08 827 miles - Rouge foncé.

Histoire :

La fondation de la marque remonte à 1899, alors sous le nom de Ohio Automobile Company.  Elle devient Packard en 1902 et le siège est transféré de Warren dans l'Ohio à la Mecque de l'automobile, Detroit.  Les fondateurs, les frères Packard, restent à Warren et c'est le financier Henry Bourne Joy qui va diriger l'entreprise.  La première Packard est un modèle runabout (désignation américaine du Spyder à l'anglaise) à un seul cylindre, mais dont la réalisation est particulièrement soignée.   Outre la fabrication de voitures, Packard fournit des moteurs d'avion à la chasse américaine durant la première guerre mondiale.  S'appuyant sur l'expérience engrangée dans le conflit, l'ingénieur Jesse Vincent met au point le tout premier moteur 1v12 de l'histoire.   Packard connaît alors le  succès auprès de la classe (très) aisée, au même titre que les auburn, Cadillac et autres Lincoln.  Après diverses fortunes, aussi bien après la crise de 1929 qu'après la seconde guerre mondiale, Packard fusionne en 1954 avec Studebaker.  La dernière Packard est construite en 1958, et le nom Packard disparaît en 1962, soit à peine deux  ans avant la fin tragique de Studebaker (la Studebaker disparaîtra définitivement en 1966, après une dernière et vaine tentative d'exploitation au Canada).

La Packard Eight, connue également sous le nom de série 120, fut produite de 1935 à 1937, puis de 1939 à 1941.  Elle s'adressait à une clientèle un moins élitiste que les douze cylindres de la marque, voitures qui à l'époque rivalisaient avec les Lincoln et autres Cadillac.  En effet, la crise de 1929 était passée par là, et les seuls véhicules de luxe ne suffisaient plus pour garantir la pérennité de l'entreprise.   La mise au point de la 120, du design à la concession, fut dès lors extrêmement rapide.  Mais aux Etats-Unis, voiture de mid-range ne signifie pas la même chose que chez nous : elle était imposante, de dimensions largement "suffisante", et pouvait se conjuguer en coupés, convertibles, berlines deux ou  quatre portes.

La Packard Super Eight était la 8 cylindres la plus luxueuse produite entre 1939 et 1951.  Après 1942, Packard se pencha sur le style un peu vieillissant de ses aînées.  Jusque-là appelée aussi Clipper, Packard simplifia les patronymes assez complexes des différents modèles et les regroupa en appellation commune Super Eight.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm) : 520.
  • Largeur (cm) : 197.
  • Hauteur (cm) : 163.
  • Empattement (cm) : 305.

Mécanique

  • Moteur : 8 cylindres en ligne 4 720 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 16.
  • Carburation : 1 carburateur Carter.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 3 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maxi : 130 chevaux à 3 600 t/m.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/4136/packard-eight-woody-wagon-47.php

Prix : 90 000 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 13 mai 2018.

Annonce diffusée depuis le 24 mai 2017.


1938 PACKARD EIGHT SALOON RHD 4 portes

( )99 982 miles - Noir.

Histoire :

La fondation de la marque remonte à 1899, alors sous le nom de Ohio Automobile Company. Elle devient Packard en 1902 et le siège est transféré de Warren dans l'Ohio à la Mecque de l'automobile, Detroit. Les fondateurs, les frères Packard, restent à Warren et c'est le financier Henry Bourne Joy qui va diriger l'entreprise. La première Packard est un modèle runabout (désignation américaine du Spyder à l'anglaise) à un seul cylindre, mais dont la réalisation est particulièrement soignée. Outre la fabrication de voitures, Packard fournit des moteurs d'avion à la chasse américaine durant la première guerre mondiale. S'appuyant sur l'expérience engrangée dans le conflit, l'ingénieur Jesse Vincent met au point le tout premier moteur 1v12 de l'histoire. Packard connaît alors le succès auprès de la classe (très) aisée, au même titre que les auburn, Cadillac et autres Lincoln. Après diverses fortunes, aussi bien après la crise de 1929 qu'après la seconde guerre mondiale, Packard fusionne en 1954 avec Studebaker. La dernière Packard est construite en 1958, et le nom Packard disparaît en 1962, soit à peine deux ans avant la fin tragique de Studebaker (la Studebaker disparaîtra définitivement en 1966, après une dernière et vaine tentative d'exploitation au Canada). La Packard Eight, connue également sous le nom de série 120, fut produite de 1935 à 1937, puis de 1939 à 1941. Elle s'adressait à une clientèle un plus moins élitiste que les douze cylindres de la marque, voitures qui à l'époque rivalisaient avec les Lincoln et autres Cadillac. En effet, la crise de 1929 était passée par là, et les seuls véhicules de luxe ne suffisaient plus pour garantir la pérennité de l'entreprise. La mise au point de la 120, du design à la concession, fut dès lors extrêmement rapide. Mais aux Etats-Unis, voiture de mid-range ne signifie pas la même chose que chez nous : elle était imposante, de dimensions largement "suffisante", et pouvait se conjuguer en coupés, convertibles, berlines deux ou quatre portes. Sous le capot, on trouvait un huit cylindres en ligne capable de développer 110 chevaux. Autre atout : ses tarifs milieu de gamme associés au prestige du nom firent que dès la première année, les voitures s'écoulèrent à 25000 exemplaires, alors que le reste de la gamme ne trouva que 7000 acquéreurs, tous modèles confondus. A la fin de sa carrière en 1941, la Eight pouvait recevoir huit carrosseries différentes. Durant ses sept années de production, la Eight se vendit à plus de 175000 unités. Aujourd'hui, depuis l'an 2000, le nom de Packard a resurgi, et avec lui un prototype de 8,6 litres présenté au concours d'élégance de Pebble Beach. Les afficionados, de préférence (très) riches, attendent impatiemment qu'il soit mis en production. Enfin, l'image légendaire de cette marque prestigieuse attire les collectionneurs comme jamais auparavant.

Données techniques :

Moteur : 8 cylindres en ligne 5 230 cc, à l'avant, 16 soupapes, puissance : 120 chevaux.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3019/packard-eight-saloon-38.php

Prix : 44 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 11 janvier 2018.

Annonce diffusée depuis le 24 mai 2017.


1969 MEYER-MANX BUGGY SR Cabriolet

22 489 miles - Rouge.

Histoire :

Les buggies firent une apparition fracassante dans le paysage automobile, et plus spécialement les véhicules de loisirs. La plupart du temps, ces engins étaient mus par des moteurs de VW Coccinelle, du 1200 au 1600 cc (comme ici), et construits sur leurs châssis. Leur succès, chez nous mais surtout aux Etats-Unis, étaient dû au fait qu'ils sentaient bon les plages de Californie, le bruit de leur échappement se mariant parfaitement avec celui des grandes vagues du Pacifique, terrain de jeu des surfeurs (c'est aussi durant cette décennie qu'est apparue la très populaire Surf Music, immortalisée par les légendaires Beach Boys).

On doit le Manx à une sorte de baroudeur tout-terrain, Bruce Meyers, qui s’était mis en tête de produire en série des Buggies après avoir vu des jeunes faire des Dune Buggies avec des Jeeps désossées, sur une plage en 1963. Jusqu’à présent, Meyers oeuvrait dans l’industrie marine, maniant le polyester pour réaliser des planches de surfs, des flotteurs et des coques de bateaux. Cette expérience lui sera bien utile.

Le Manx devient une icône de la Californie, lié au surf et à la plage, et rapidement, on voit des Manx dans de nombreux films et téléfilms. Le succès est immédiat. Entre 1964 et 1971, Bruce Meyers et sa société BF Meyers & Co produiront environ 5200 kits de la Manx, mais aussi des Manx 2 (plusieurs centaines), environ 1000 To’wds, 200 Manx SR et 75 Resorter, d’autres modèles lancés par le génial surfeur.

Cependant, on peut être un inventeur génial et un piètre gestionnaire. Si l’entreprise s’arrête en 1971, ce n’est pas faute de succès, mais surtout à cause d’indélicatesses avec le service des impôts américains, le fameux IRS, du renforcement de la législation et d’une concurrence de plus en plus rude. Bruce avait déjà quitté l’entreprise en 1970, suite à son divorce et à des tensions internes, et désireux d’une vie moins stressante.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3095/meyer-manx-buggy-sr-69.php

Prix : 19 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 11 janvier 2018.

Annonce diffusée depuis le 3 mars 2017.


1935 MATFORD ALSACE V8-48 21 CV 4 portes

85 702 km - Noire.

Histoire :

La voiture Alsace V8 est le premier modèle propre à Matford, filiale française de Ford, commercialisé en septembre 1935 avec le châssis, le moteur – un V8 3,6l de 21 CV fiscaux – et la carrosserie, modifiée dans sa partie arrière, de la Ford V8-48. La première génération de V8-48 va servir de base à la première génération de Matford 21 CV. Pour fêter l'événement, un prototype est embarqué fin mai 1935 sur le paquebot Normandie à l'occasion de sa traversée inaugurale. En octobre 1935, lors de l'apparition d'un modèle 13 CV, l'Alsace V8-62, avec une carrosserie presque identique mais plus courte (l'empattement a été réduit) et le V8 dont la cylindrée a été ramenée à 2,2l pour 13 CV fiscaux, la 21 CV devient Alsace V8-66. Ces voitures sont séduisantes par leur ligne agréable et moderne. Les caractéristiques techniques sont classiques : essieux rigides à l'avant et à l'arrière, freins mécaniques, moteur à soupapes latérales.

Caractéristiques :

Dimensions

  • Longueur : 484 cm.
  • Empattement : 284 cm.

Mécanique

  • Moteur : V8 3 921 cc, à l'avant.
  • Boîte manuelle à trois rapports.
  • Transmission aux roues arrière.
  • Puissance : 90 chevaux à 3 800 t/m.
  • Vitesse maxi : 135 km/h.

Le 3,6 l avait des culasses serrées par 21 goujons jusqu'en début 1938. Ensuite 24 goujons. Le moteur de votre MATFORD a 17 goujons. Or, le 17 goujons est le moteur 2,2 l FORD/MATFORD de 13 cv et non le 21 cv.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3854/matford-alsace-v8-48-berline-21cv-black-35.php

Prix : 9 950 € au lieu de 12 500 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 11 janvier 2018.

Annonce diffusée depuis le 18 janvier 2017.


Vous recherchez des pièces neuves (freinage, suspension, pièces moteur, etc) pour votre automobile de collection :

pub

Vous recherchez des pièces d'occasions (moteurs, pare-chocs, carrosseries, etc...) pour votre automobile de collection :



ABARTH

FERRARI

PEUGEOT

ALFA ROMEO

FIAT

PLYMOUTH

ALPINE

FORD

PONTIAC

ASTON MARTIN

HONDA

PORSCHE

AUDI

JAGUAR

RENAULT

AUSTIN

JEEP

RILEY

AUSTIN HEALEY

LAMBORGHINI

ROLLS-ROYCE

AUTRES MARQUES

LANCIA

ROVER

BENTLEY

LAND ROVER

SAAB

BMW

LINCOLN

SIMCA

BSA

LOTUS

SKODA

BUICK

MASERATI

TRIUMPH

CADILLAC

MERCEDES

VOLKSWAGEN

CHEVROLET

MERCURY

VOLVO

CHRYSLER

MG

WOLSELEY

CITROËN

MORGAN

A RESTAURER

DAIMLER

NASH

 

DELAGE

NISSAN - DATSUN

 

DODGE

OLDSMOBILE

 

DUESENBERG

OPEL

 

FACEL VEGA

PANHARD

 

Mise à jour : 13 mai 2018.

Compteur Global gratuit sans inscription

Accueil - A restaurer - Contact

Copyright © 2012 - 2018