pub



1925 GEORGES IRAT 4A8 2L Cabriolet

( )05 578 km - Bleu.

Informations :

État d'origine.

Histoire :

Georges Irat avait déjà racheté la marque Majola de Saint-Denis en 1921 quand il lança la première voiture portant son nom la même année. Construite par la société Automobiles Georges Irat S.A. installée à Chatou (Seine-et-Oise), il s'agissait d'un type de tourisme performant propulsé par un quatre-cylindres de deux litres à soupapes en tête conçu par Maurice Gaultier, ancien ingénieur chez Delage. G. Irat construisait et assemblait l'ensemble du châssis roulant et faisait carrosser les voitures à l'extérieur. La deux -litres était vendue sous le slogan « La Voiture de l'Elite ». Cette production très limitée en volume augmenta régulièrement au début des années 1920 pour culminer à environ de 200 voitures par an. En 1928, Irat lança une trois-litres six cylindres dérivée de la deux-litres. Après avoir fabriqué ces voitures haut de gamme, George Irat se lance dans la fabrication de roadsters légers. Elles avaient pour principale caractéristique d'être des tractions avant, ce qui était très rare à l'époque. D'abord le modèle MM équipé d'un moteur de 954 cm³ (1935-36), le type MDS de 1097 cm³ (1935-37), puis le MDU de 1078 cc en 1937, suivi par le modèle ODU de conception identique (seules quelques variantes, dont la calandre pus inclinée).

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm) : 440.
  • Largeur (cm) : 156.
  • Hauteur (cm) :
  • Empattement (cm) : 320.
  • Poids (kg) : 1410.

Mécanique

  • Moteur : 4 cyl. en ligne 1988 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 8.
  • Carburation : 1 carburateur.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues avant.
  • Puissance maximum : 50 chevaux à 3200 t/m.
  • Couple maximum : 120 Nm.
  • Vitesse maximum : 105 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous). Dimanche fermé, lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

http://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/2678/georges-irat-4a8-2l-blue-25.php

Prix : 92 500 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Annonce diffusée depuis le 2 octobre 2016.


1932 AMILCAR M3 Cabriolet

( )00 081 km - Beige.

Informations :

Documents anglais, allemand et belges.

Fabriquée de 1928 à 1935, l'Amilcar M était généralement livrée en berline quatre portes. Elle était destinée à effacer le fiasco de la mévente des Type G et L. dans les années de l'immédiate après-guerre 14-18, la réputation d'Amilcar s'était faire autour de petits véhicules bon marché, mais au fur et à mesure que la croissance revenait, il fallait bien qu'elle s'attaque aussi à la production des voitures de milieu de gamme. Le succès fut au rendez-vous quand fut lancée la Type M, qui reprenait nombre d'éléments de la Type L, notamment son moteur d'1,4 litres. En 1929, la M fut remplacée par la M2, puis en 1933 par la M3, avec des changements mineurs. En ce qui concerne la M3, modèle qui nous intéresse ici, il s'en vendit 2700 entre 1931 et 1935. Mais la concurrent était rude entre elle et les Peugeot et Citroën de taille moyenne. Aussi, criblée de dettes, Amilcar dut jeter le gant en 1937, et la société fut repris par Hotchkiss.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm):
  • Largeur (cm):
  • Hauteur (cm) :
  • Empattement (cm) : 2675.
  • Poids (kg) : 1000.

Mécanique

  • Moteur : 4 cylindres en ligne 1244 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 8.
  • Carburation : 1 carburateur.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maximum : 27 chevaux à 3700 t/m.
  • Couple maximum :
  • Vitesse maximum : 110 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous) Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

http://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3070/amilcar-m3-32.php

Prix : 35 950 € au lieu de 36 500 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 17 février 2016.

Annonce diffusée depuis le 24 octobre 2015.


1934 AMILCAR TYPE C3 License Moyet 5CV Cabriolet

( )07 781 km - Bleu.

Informations :

Amilcar était un constructeur automobile français basé à Saint-Denis. La société, célèbre pour ses voitures sportives légères dans la catégorie des cyclecars, produisit des véhicules de 1921 à 1939. Le nom Amilcar vient de l'anagramme des deux fondateurs : Joseph Lamy et Émile Akar. La première réalisation de la marque présentée au Salon de Paris en 1921 est le cyclecar CC qui rappelle la « Le Zèbre » d'avant-guerre car son concepteur Edmond Moyet était auparavant employé de la marque. Il s'agit d'un véhicule à deux places entraîné par un moteur quatre cylindres de 903 cm3 à soupapes latérales avec une boîte de vitesses à trois rapports. Sa vitesse maximale est de 75 km/h. L'année suivante, deux nouveaux dérivés sont lancés : la CS, version sport à châssis court et la C4, voiturette familiale à châssis long avec quatre places, toutes deux entraînées par un moteur de 1 004 cm3. L'Amilcar la plus célèbre demeure la CGS (« Châssis Grand Sport ») du Salon 1923 qui possède un moteur porté à 1 074 cm3 et un freinage sur les quatre roues (brevet Amilcar), mais il n'y a pas de différentiel. Trois ans plus tard, le modèle donne naissance à la plus sportive des Amilcar, la CGSS (« Châssis Grand Sport Surbaissé »). Lorsqu'elles sont construites sous licence, ces voiturettes s'appellent Pluto en Allemagne, Grofri en Autriche et Amilcar-Italiana en Italie. En 1925, pour contrer Salmson, la voiture de course CO est équipée d'un moteur six cylindres à double arbre à cames en tête avec vilebrequin sur sept paliers à rouleaux de 1 100 cm3 à compresseur. Elle bat le record du mille lancé à 197,42 km/h de moyenne. La version client, la voiture de sport C6 lancée en 1927, possèdera aussi un moteur à double arbre à cames en tête. À partir de 1925, une petite voiture de tourisme est fabriquée, la type G suivie par les modèles L, M, M2, M3 et M4. L'année 1929 voit la fabrication d'une 13 CV de luxe, la CS8, avec un bloc moteur à huit cylindres en ligne de 2,3 litres à un arbre à cames en tête. Ayant une bonne tenue de route et une vitesse de pointe de 120 km/h, la CS8 disparaît rapidement à cause d'une fiabilité médiocre. En août 1934, suite à des ventes insuffisantes, l'usine de Saint-Denis ferme définitivement. À l'automne, Amilcar présente le modèle Pégase produit avec des moyens réduits à Boulogne-Billancourt. Il possède un moteur quatre cylindres Delahaye et des roues avant indépendantes. En septembre 1937, la société, qui est rachetée et qui fusionne avec Hotchkiss, présente l'Amilcar Compound très avancée dans sa conception due à J.-A. Grégoire. La production des voitures Amilcar ne survit pas à la Deuxième Guerre mondiale.

Caractéristiques :

  • Empattement : 215 cm.
  • Poids : 505 kg.
  • Moteur 4 cylindres en ligne 877 cc, à l'avant 8 soupapes.
  • Boîte manuelle à 3 rapports.
  • Vitesse maxi : 90 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous) Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

http://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3364/amilcar-type-c3-licence-moyet-5cv-34.php

Prix : 19 500 € au lieu de 21 500 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 22 septembre 2016.

Annonce diffusée depuis le 24 octobre 2015.


1952 AC BUCKLAND SPORTS TOURER MK I Cabriolet

( )02 022 miles - Rouge foncé.

Histoire :

Produite par AC entre 1947 et 1956, l'AC deux-litres a été déclinée en deux ou quatre portes, puis à partir de 1949, un petit nombre de coupés drophead et de Buckland a été mis en chantier.La carrosserie était en aluminium, les essieux avant et arrière étaient rigides et, pour la première fois chez AC,  les amortisseurs étaient hydrauliques.  Au cours de son existence, la deux-litres a peu évolué, à l'exception de la taille des jantes.  La réputation du deux-litres était telle que AC continua de l'installer sur certains de ses modèles jusqu'en 1963.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm): 467.
  • Largeur (cm): 170.
  • Hauteur (cm) : 155.
  • Empattement (cm) : 297.
  • Poids (kg) : 1320.

Mécanique

  • Moteur : 6 cylindres en ligne 1991 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 12.
  • Carburation : 3 carburateurs.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maximum : 76 chevaux à 4500 t/m.
  • Couple maximum : 136 Nm à 2500 t/m.
  • Vitesse maximum : 135 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous) Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous. Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

http://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3674/ac-buckland-sports-tourer-mk-i-52.php

Prix : 63 950 € au lieu de 85 000 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 29 avril 2017.

Annonce diffusée depuis le 6 septembre 2015.


1937 SALMSON S4 DA Coupé 10 CV RHD

52 025 miles - Bordeaux / Beige.

Informations :

La Société des Moteurs Salmson est un ancien constructeur aéronautique français de moteurs et d'avions. À partir de 1919, il se lance dans la fabrication d'automobiles, d'abord des cyclecars puis des voitures à double arbre à cames en tête ensuite. La marque tient son nom d'Émile Salmson (1859-1917), fils de Jean-Jules Salmson et petit-fils de Jean-Baptiste Salmson, d'origine suédoise, qui ouvre vers 1890 un atelier spécialisé dans le domaine des pompes et des machines à vapeur. Il se développe ensuite dans l'aéronautique en fabriquant à partir de 1909 le moteur d'avion Canton-Unné à sept cylindres en étoile monté par Breguet et Voisin. Début 1913, la Société des Moteurs Salmson (SMS) est créée. Fin 1915, vole le premier aéroplane de la marque. La même année il s'associe avec l'ingénieur René Moineau en créant le Salmson-Moineau, biplan biplace qui équipera l'armée française pour des escadrilles de reconnaissance. Pendant la Première Guerre mondiale, la SMS construit des moteurs d'avion, des biplans Sal. 2A2, des magnétos, des machines-outils et des machines à bois. La paix revenue, une partie de l'activité se reconvertit dans la fabrication sous licence du cyclecar anglais G.N. (Godfrey et Nash) lancé pour le Salon de Paris 1919. Deux ans plus tard, le type AL utilise un moteur à double arbre à cames en tête sur la version GS (Grand Sport). Fortement modifiée (GSS, GSC et GS-GP), celle-ci remportera de nombreuses courses dans sa catégorie, notamment le Bol d'or (1923), les 24 Heures du Mans (1926, 1927, 1928) et les 200 Milles de Brooklands (1922, 1923, 1924, 1925). À l'automne 1921, la croix de Saint-André devient l'emblème de la marque. Fin 1922, la SMS lance sa première voiture, la 10 HP type D munie d'un moteur à double arbre à cames en tête remplacée par la S4 au Salon de Paris 1929. À partir de 1933, des moteurs d'avions à cylindres disposés en ligne et en V sont fabriqués. À l'automne 1934, la S4-D possède désormais une calandre inclinée, des roues avant indépendantes, une direction à crémaillère et une boîte de vitesses électromagnétique Cotal à quatre rapports en série. Au printemps 1936, apparaît l'avion de tourisme « Cri-Cri ». La crise de 1929, l'augmentation du coût du travail, les bombardements alliés du printemps 1942 sur Boulogne-Billancourt visant les usines Renault pendant la Seconde Guerre mondiale, le manque d'innovation de la marque (pas de voiture tout acier et pas de moteur à turbine pour l'aéronautique) et la concurrence de la Citroën Traction Avant 15-Six rendent la situation financière difficile à la fin des années 1940. En juin 1956, le Super-Phrygane est le dernier avion de la firme. Malgré quelques sursauts, les ventes d'automobiles n'en finissent pas de baisser. Fin 1953, le coupé 2300 S conçu par Eugène Martin ne réussit pas à inverser le cours de l'histoire. Reprise par Jacques Bernard puis par le Comptoir national du logement, la SMS disparaît début 1962 après plusieurs faillites. Sans rapport avec la SMS, le nom Salmson est encore présent dans le domaine des pompes. Créée en 1919, la société Les fils d’Émile Salmson intègre le groupe Oplander en 1984. En 1996, est créé le groupe Wilo-Salmson AG qui devient Wilo AG en 2002.

Données techniques :

  • Poids (kg) : 1150.
  • Moteur : 4 cylindres en ligne 1731 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 8.
  • Carburation : 1 carburateur.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maximum : 38 kW (51 chevaux) à 3800 t/m.
  • Vitesse maximum : 120 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous) Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

http://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/3020/salmson-s4-da-coup-10cv-37.php

Prix : 32 000 € au lieu de 35 000 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 17 février 2016.

Annonce diffusée depuis le 03 mai 2015.


1934 REO ROYAL STRAIGHT EIGHT ONE OFF 4 portes

( )01 000 miles.

Informations :

36.3 ch fiscaux, documents néerlandais, documentation abondante, historique complet.

Oldtimerfarm est le premier en Europe à proposer 3 Reo, fabriquées durant la période bénie 1922-1930-1934. Historique (d'après Wikipedia, l'encyclopédie libre) La REO Motor Car Company fut créée par Ransom E. Olds (d'où les initiales), le fondateur d'Oldsmobile. La société était basée à Lansing, dans le Michigan. Elle exista de 1905 à 1975, bien que la fabrication d'automobiles cessât en 1936. Elle subsista en fabriquant des camions. En 1907, soit deux ans seulement après sa création, REO avait engrangé 4,5 millions de dollars de chiffre d'affaire. Elle était l'une des quatre plus prospères marques aux Etats-Unis. Mais à partir de 1908, à cause d'une concurrence féroce, cette part diminua, si bien qu'il fut décidé que REO allait aussi construire des camions. Elle fit construire une usine au Canada, dans l'Ontario, en 1910. Deux ans plus tard, Olds se targua d'avoir construit la meilleure voiture du monde, un tourer décliné en 2,4 ou 5 places, avec un moteur dont la puissance s'étalait de 30 à 35 chevaux. Elle était aussi l'une des plus chères sur le marché. En 1915, Olds passa la main à son protégé Richard H. Scott. Un des plus hauts faits d'armes de la compagnie fut le voyage Trans-Canada, un périple de 6720 km de Halifax à Vancouver. C'était le premier voyage du genre, le conducteur mécano Fonce Hanay s'étant fait accompagner par le journaliste Thomas W. Wilby. De 1915 à 1925, la société continua de faire des bénéfices. Cependant en 1925, Scott se mit à développer une ambitieuse campagne de développement afin de proposer à sa clientèle une gamme plus large de véhicules, ce qui se révéla être une mauvaise décision. Cette politique, alliée à la grande Dépression de 1929, atteint REO de plein fouet, et Olds se retirera des affaires de la société en 1933, mais il revint sur sa décision l'année suivante, avant de jeter définitivement le gant en 1934. En 1936, REO abandonna le secteur automobile et concentra ses activités sur la fabrication de camions.

  • Empattement (cm) : 333.
  • Poids (kg) : 1955.
  • Moteur : 8 cylindres en ligne 5867 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 16.
  • Puissance maxi : 125 chevaux.
  • Vitesse maxi : 145 km/h.

Rendez-vous et visite :

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C (Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous) Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez vous Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone (néerlandais, français, anglais, allemand et italien). Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter Olivier (0032 473 11 73 00) ou Xavier (0032 47 2 40 13 38).

Reportage photo :

http://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/1644/reo-royal-straight-eight-one-off-34.php

Prix : 36 000 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Cette annonce a été mise à jour le 27 septembre 2017.

Annonce diffusée depuis le 13 avril 2015.


Page 1 - Page 2


Vous recherchez des pièces d'occasions (moteurs, pare-chocs, carrosseries, etc...) pour votre automobile de collection :



ABARTH

FERRARI

PEUGEOT

ALFA ROMEO

FIAT

PLYMOUTH

ALPINE

FORD

PONTIAC

ASTON MARTIN

HONDA

PORSCHE

AUDI

JAGUAR

RENAULT

AUSTIN

JEEP

RILEY

AUSTIN HEALEY

LAMBORGHINI

ROLLS-ROYCE

AUTRES MARQUES

LANCIA

ROVER

BENTLEY

LAND ROVER

SAAB

BMW

LINCOLN

SIMCA

BSA

LOTUS

SKODA

BUICK

MASERATI

TRIUMPH

CADILLAC

MERCEDES

VOLKSWAGEN

CHEVROLET

MERCURY

VOLVO

CHRYSLER

MG

WOLSELEY

CITROËN

MORGAN

A RESTAURER

DAIMLER

NASH

RECHERCHE

DELAGE

NISSAN - DATSUN

 

DODGE

OLDSMOBILE

 

DUESENBERG

OPEL

 

FACEL VEGA

PANHARD

 

Mise à jour : 15 novembre 2017.

Vous venez de :

Accueil - A restaurer - Contact

Copyright © 2012-2017