Fondée en 1922 sous le nom de Swallow Sidecar Company par William Lyons, la société, dont les initiales étaient SSC, prit le nom de Jaguar en 1945 pour ne pas évoquer les SS allemands de sinistre mémoire. La société est restée indépendante jusqu'à ce qu'elle soit nationalisée en 1966. En 1984, la société a été séparée sur le marché boursier -- c'est une des privatisations du gouvernement de Thatcher -- jusqu'à ce qu'elle soit reprise par Ford en 1990.

En 1999, elle devenait une part du groupe Premier Automotive avec Land Rover, Volvo, Lincoln, et Aston Martin nouvellement revendu par Premier Automotive en 2007.

Jaguar possède le fabricant automobile Daimler (à ne pas confondre avec la société allemande Daimler-Benz), racheté en 1960. Daimler n'est plus à présent qu'une petite marque apposée sur les plus luxueux modèles sortant des usines Jaguar.

Des modèles, le plus marquant est la Jaguar XJ (produite depuis 1968), qui reste pour beaucoup la Jaguar ultime. Depuis 1968, les séries I des XJ ont été profondément modifiées en 1973 (série II), en 1979 (série III), en 1986 pour l'Europe et 1987 pour les États-Unis (XJ40), 1995 (X300), 1997 (jusqu'à la X308 propulsée par un V8), et 2003 (la X350), et enfin la nouvelle X351 apparue en 2009. Les modèles XJ les plus luxueux portent les marques Vanden Plas ou Daimler.

Jaguar produit aussi des voitures plus accessibles, comme la Jaguar S-Type (1999-2008) et plus petite encore, la Jaguar X-Type (2001-2009).

Jaguar a produit de nombreuses voitures de sport : Jaguar XK120 (1948-1954), Jaguar XK150 (1955-1960), Jaguar E-type (1961-1975), la Jaguar XJS (1975-1996) et la Jaguar XK8 (1996) sont les principaux modèles sportifs d'après-guerre.

D'autres Jaguars sportives existent, comme la Jaguar XJ220 (1988) ou la Jaguar XJR-15 pour la course.

Le 26 mars 2008, Ford a vendu Jaguar à la compagnie indienne Tata Motors.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jaguar (automobile) de Wikipédia en français (auteurs


1962 JAGUAR MK II 3.8 Litre 4 portes

09 519 km - Blanche.

Histoire :

Si vous avez vu "le Corniaud", film-culte réunissant de Funès et Bourvil, vous savez ce qu'est une Jaguar Mk II. C'est cette magnifique Anglaise verte utilisée par le méchant Saroyan pour suivre à distance son convoyeur naïf. Mais la MK II n'est pas que cela. C'est un véritable monument de l'industrie automobile britannique. Elle fut conçue pour combler le vide entre les très cossues berlines haut de gamme, les MK X, et les très sportives Jaguar XK150 et ensuite, Type E. La première série, la Mk I, voit le jour en 1955 et rend plus de 30 centimètres et plus de 300 kilos à sa grande sœur. Après plusieurs hésitations (fallait-il lui implanter un simple deux litres ?), les ingénieurs optent pour un 2,4 litres. De plus, elle représente une véritable révolution pour la marque au félin, dont l'image est plutôt conservatrice, du moins en ce qui concerne les berlines. Ce sera la première monocoque sortie des ateliers de Browns Lane. En mars 1957, la Jag sort avec un moteur de 3,4 litres développant 210 chevaux. La boîte manuelle Moss à quatre rapports peut être remplacée par une boîte automatique Borg Warner.

La Mk II est présentée au salon d'Earls Court à Londres en octobre 1959, et est directement proposée dans les trois cylindrées de 2,4 l, 3,4 l et 3,8 litres. Par rapport à la Mk I, la ligne de la voiture s'affine : de fins encadrements de vitres en laiton chromé, une custode arrière élargie dont la courbe vient presque lécher les vitres arrière, etc. Original et intemporel, le design de la belle Anglaise s'inscrit toutefois dans la plus pure tradition de la marque. Elle est tout en galbes et en courbes, aucune arête disgracieuse ne venant rompre le charme discret de la belle. Il en résulte un cocktail discret de douceur et d'agressivité que peu de voitures peuvent revendiquer.

Quant à l'habitacle, il est plus juste de parler de salon roulant : le regard et le toucher sont comblés par les boiseries, et l'odorat ne se lasse pas des effluves de cuir. Et, pour une voiture d'un gabarit extérieur somme toute moyen, il y a suffisamment de place, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière.

Après quelques évolutions relativement mineures, les Mk II tireront leur révérence en décembre 1968, laissant la place aux versions 240 et 340, qui tout en leur ressemblant sur bien des points, souffriront d'un aspect un peu plus pataud, tout comme la Jaguar Type S, apparue quelques années plus tôt. On peut ainsi affirmer que, dans la catégorie des voitures moyennes supérieures, Les Mk II auront été les reines de la route. Et ne perdons pas de vue que cette sublime auto coûtait, à l'époque, moins cher que les Mercedes classe S et consorts. Enfin, soulignons que la Mk II était une voiture tellement saine qu'elle a conquis bon nombre de victoires en rallyes et en courses de voitures de tourisme. C'est seulement dans les années septante que la réputation de fiabilité des voitures de Coventry subit quelques revers.

Données techniques :

Carrosserie

  • Longueur (cm) : 460.
  • Largeur (cm) : 170.
  • Hauteur (cm) : 160.
  • Empattement (cm) : 272.
  • Poids (kg) : 1 525.

Mécanique

  • Moteur : 6 cylindres en ligne 3 781 cc, à l'avant.
  • Soupapes : 12.
  • Carburation : 2 carburateurs SU.
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports.
  • Transmission : aux roues arrière.
  • Puissance maximum : 223 chevaux (164 kW) à 5 500 t/m.
  • Couple maximum : 325 Nm à 3 000 t/m.
  • Vitesse maximum : 206 km/h.

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/4395/jaguar-mk-ii-38-litre-62.php

Prix : 32 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Annonce diffusée depuis le 1er novembre 2018.


1966 JAGUAR E-TYPE 4.2 Series 1 OTS Cabriolet

62 964 km - Blanc.

Informations :

  • Cabriolet idéal pour les voyages et autres rallyes.
  • Matching numbers et couleur certifiée.
  • La première série 4.2, considérée comme la meilleure.
  • Rare combinaison rouge et blanc.
  • La peinture, d'une restauration ancienne, présente toujours très bien.
  • Intérieur en très bon état.
  • Récemment entretenue, soupapes réglées avec soin.
  • Mécanique entretenue au top, historique détaillé des améliorations et des remplacements effectués cette 10 dernières années par le meilleur spécialiste (plus de 40K).

Parmi celles-ci :

  • Roues à rayon élargies.
  • Boîte 5 manuelle.
  • Freins améliorés.
  • Capote et intérieur renouvelés.

Histoire :

C'est en mars 1961 que Jaguar dévoile au monde entier la Jaguar E. Et tout le monde crie au miracle : ce coupé est alors considéré comme un chef d'œuvre et, près de cinquante ans plus tard, le charme opère toujours. Livrée à l'époque avec un moteur six cylindres de 3,8 litres extrapolé de sa devancière, la XK150, elle est non seulement magnifique, mais en plus, elle est bon marché : moitié moins qu'une Mercedes 300 SL, et encore moins qu'une Aston Martin DB4 (celle-ci étant en partie fabriquée à  la main, ce qui explique cela) ! Son succès est instantané : tout ce que le monde compte de stars et de "people" en veut une, et notamment aux Etats-Unis où elle fera un malheur jusqu'à la fin de sa production (83% des Type E traverseront l'Atlantique).

Le succès aidant, Jaguar sort une deuxième série en 1968, puis immédiatement après (1970) une troisième série. La brève carrière de la série 2 s'explique par le fait que les USA ont entrepris, sous la pression de Ralph Nader, une politique de sécurisation des voitures des plus drastiques : les passagers doivent être mieux protégés mais, paradoxalement, la puissance des voitures n'est pas revue à la baisse, bien au contraire. Donc, Jaguar sort la série 3 que certains trouvent un peu plus pataude (mais tout est relatif)  tandis que d'autres lui trouvent une gueule d'enfer qui lui donne un air agressif que les premières n'avaient pas. C'est sous cette forme que la Côte Ouest va littéralement être submergée par ces Type E : toutes les stars d'Hollywood en possèdent au moins une dans leur garage, les dames paradent à leur volant sur les drèves de Malibu, et les badauds les regardent avec une envie non dissimulée. C'est sous cette forme qu'elle cédera la place la la XJS, en 1975.

En tout, 43 800 exemplaires de la Jag Type E 1ère série furent écoulés, tous modèles confondus, ce qui est énorme pour une voiture de ce type.

Caractéristiques techniques :

Carrosserie

  • Longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 445/163/122/244.
  • Poids : 1 140 kilos.

Motorisation

  • 6 cylindres en ligne 4 235 cc, 3 carbus SU, boîte de vitesses manuelle  à quatre rapports.
  • Puissance maxi : 269 ch (198 Kw) à 5 500 t/m.
  • Couple : 385 Nm à 4 000 t/m.
  • Vitesse maxi : 236 km/h.

Reportage photo :

https://www.oldtimerfarm.be/fr/voiture-de-collection-a-vendre/4337/jaguar-e-type-42-series-1-ots-66.php

Prix : 139 950 €.

Contact : info@oldtimerfarm.be / +32 (0) 472/40.13.38 (Oldtimerfarm).

Cette automobile est visible à Aalter dans la Flandre Orientale en Belgique.

Annonce diffusée depuis le 24 octobre 2018.


  • Vous recherchez des pièces neuves (freinage, suspension, pièces moteur, etc) pour votre JAGUAR :

    pub

    Vous recherchez des pièces d'occasions (moteurs, pare-chocs, carrosseries, etc...) pour votre JAGUAR :



    ABARTH

    FERRARI

    PEUGEOT

    ALFA ROMEO

    FIAT

    PLYMOUTH

    ALPINE

    FORD

    PONTIAC

    ASTON MARTIN

    HONDA

    PORSCHE

    AUDI

    JAGUAR

    RENAULT

    AUSTIN

    JEEP

    RILEY

    AUSTIN HEALEY

    LAMBORGHINI

    ROLLS-ROYCE

    AUTRES MARQUES

    LANCIA

    ROVER

    BENTLEY

    LAND ROVER

    SAAB

    BMW

    LINCOLN

    SIMCA

    BSA

    LOTUS

    SKODA

    BUICK

    MASERATI

    TRIUMPH

    CADILLAC

    MERCEDES

    VOLKSWAGEN

    CHEVROLET

    MERCURY

    VOLVO

    CHRYSLER

    MG

    WOLSELEY

    CITROËN

    MORGAN

    A RESTAURER

    DAIMLER

    NASH

    RECHERCHE

    DELAGE

    NISSAN - DATSUN

     

    DODGE

    OLDSMOBILE

     

    DUESENBERG

    OPEL

     

    FACEL VEGA

    PANHARD

     

    Mise à jour : 14 décembre 2018.

    Compteur Global gratuit sans inscription

    Accueil - A restaurer - Contact

    Copyright © 2012 - 2018